Lovely Bones

    |  32 |
    J'aime:
    - Assassinée par un pervers, une jeune fille observe depuis un au-delà merveilleux, sa famille qui tente de s'en sortir suite à sa disparition. Réalisé par Peter Jackson, Lovely Bones est un thriller dramatique, qui, tout en flirtant avec le fantastique, nous plonge avec réalisme au coeur de la terrible épreuve qu'est la mort d'un enfant pour une famille.
    Affiche du film Lovely Bones
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Lovely Bones

    UTILISATEURS
    (3.45 pour 258 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Etats-Unis,...
    DUREE:
    2h 15min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Lovely Bones : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Au-delà de nos rêves
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Tree of Life
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pour l&#039;amour de Bennett
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ghost Whisperer  (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Half light
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Antichrist
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Lovely Bones

    Violée et assassinée, une jeune fille de 14 ans découvre le monde depuis le paradis. Elle voit ses parents et sa famille ravagés par le drame, elle observe le détective chargé de l'enquête et elle aperçoit son meurtrier poursuivre ses sanglants méfaits.

    Photos du film Lovely Bones

    Ajouter une photo du film Lovely Bones

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Lovely Bones
    10922 Vues
    Lovely Bones - BA VF
    Bande-annonce VF
    774 Vues
    1
    2
    3
    4
    page 1

    Listes avec le film Lovely Bones

    Ajouter une liste au film Lovely Bones
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    A l'ère de Facebook, ce qu'on ne peut pas voir fait peur. Et les fantômes hantent les salles de cinéma. Ils sont devenus sources de frisson, et de plaisir. Donc de succès... Dans les films...
    Dans les salles, ce mercredi: L'Arbre de Julie Bertucelli, l'histoire d'une famille marquée par la mort prématurée du père. C'est l'occasion pour nous de révisiter le thème du deuil...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Lovely Bones
    summerday
    Le 01/02/2010
    164 critiques
    J'avais déjà moyennement aimé le roman que je trouvais complétement gâché dans son dénouement et je n'ai pas été plus emballée par le film. J'aime le casting et j'ai été aléchée par la bande-annonce. Mais c'est justement le problème car au-delà il n'y a pas grand chose à voir. Peter Jackson est le roi de l'adaptation baclée. Ce qui me gêne profondèment c'est que par rapport au livre original on a perdu une dimension essentielle : l'adolescence manquée de Susie. En effet le personnage du roman est intéressant car c'est une adolescente qui a été fauchée en pleine puberté, au moment même des premiers amours et des curiosités de cet âge. Tout cela est asseptisé par un scénario qui nous offre une ado plus innocente et nunuche que la version papier. Autre grande erreur : avoir passé à la trappe l'évocation des familles et de la ville. Dans le livre la description de ce microcosme a un intérêt à la fois dans l'enquête et dans le développement des personnages. A ce sujet on sent que l'accent a été mis sur les parents de Susie , au détriment des autres protagonistes à peine esquissés. Loupé.

    cristal
    Le 17/02/2010
    211 critiques
    Quoiqu'il fasse à l'heure actuelle, Peter Jackson aura marqué l'histoire du cinéma avec sa trilogie dantesque du Seigneur des anneaux et son fabuleux "King Kong" taille humaine. Respectable intention alors, que de changer de bord et de préférer un budget modeste, un casting modéré et une production moins sensationnelle pour son nouveau film. "Lovely Bones", histoire de deuil, film basé sur le souvenir, récit de l'au-delà et traque machiavélique d'un tueur en série, ressemble à un grand laboratoire d'expérience puisées dans 30 ans de cinéma américain. Peter Jackson nous donne à voir, d'un côté un magistral thriller tendu dans un style de mise en scène proche du polar des années 80, et de l'autre une débandade fantasmatique d'effets spéciaux ratés pour marquer la nouvelle ère technologique. Et au milieu, un drame familial inégal qui oscille entre émotion et humour mal intégré. "Lovely Bones" a cela de passionnant qu'il nous donne l'impression de suivre trois films à la fois, un pour chaque récit. Mais il a aussi pour désagréable sensation l'incapacité à relier ces trois points. Ainsi plutôt que de suivre un triple film dont chaque piste serait l'abîme d'une autre, on pique à droite et à gauche de chaque récit tout en penchant vers l'enquête sur le tueur, seule partie du film à être une véritable prouesse de mise en scène. Le film entier semble scandé d'idées, de fantasmes géniaux, mais rien ne retient l'élancée visionnaire de Jackson, jusqu'à l'inévitable chute dans le grotesque outrancier. La boucle créée finit par lasser sur plus de deux heures, tant le film peine à imposer une vision réelle, à jamais partagée entre ses trois chapitres, ses trois mises en scènes, ses trois cinémas. La texture kitsch du film, dans sa lumière léchée et ses décors paradisiaques improbables reliés au présent sur Terre par des symboliques lourdaudes (les bâteaux qui s'échouent sur les récifs), noie inévitablement le film dans un grand-guignolesque surnaturel. Peter Jackson veut tout montrer, mettre en scène au premier degré pour prouver que l'on peut dépasser les contraintes, pourtant on ne peut s'empêcher de penser que son film aurait été complètement réussi s'il avait suggéré le paradis plutôt que de le décrire comme des peintures Boschiennes dont la réadaptation à l'écran ridiculise la matière première du film, à savoir son récit hâletant pourchassant le tueur ou bien la douleur que surmonte la famille endeuillée. "Lovely Bones" est typiquement le film victime de mégalomanie ; on sent que Peter Jackson veut nous prouver (et se prouver) qu'après ses colossales productions, tout ou presque est à sa portée. Malgré tout son film est un échec (compte tenue de son intention originelle), rattrappé par le génie indéniable qui habite le cinéaste néo-zélandais. "Lovely Bones" était de toute façon voué à n'être qu'un squelette incomplet, frappé par la foudre des forces incontrôlées, et paradoxalement sauvé par celle-ci dans l'autre moitié du film.

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites