Sentiments (Les)

    |  2 |
    J'aime:
    Affiche du film Sentiments (Les)
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Sentiments (Les)

    UTILISATEURS
    (2.95 pour 26 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France
    DUREE:
    1h 34min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Sentiments (Les) : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Un reste, l&#039;autre part (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Love Next Door
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film César et Rosalie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Conte de printemps
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ami de mon amie (L&#039;)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Une histoire simple
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Sentiments (Les)

    Jacques, médecin, et Carole, son épouse, habitent une maison en région parisienne. Dans la maison voisine s'installent François et Edith. Ce dernier doit succéder à Jacques et reprendre sa clientèle. Jacques passe beaucoup de temps avec François pour lui transmettre sa succession. Carole et Edith, pendant ce temps, deviennent amies. Très vite, Jacques tombe amoureux d'Edith. Elle est tout d'abord émue par le trouble qu'elle provoque chez lui. Puis elle se met à l'aimer. Mais elle ne voit pas qu'elle est également "amoureuse d'elle-même en train d'aimer". Elle ne voit pas non plus qu'ils courent vers la violence des sentiments...

    Photos du film Sentiments (Les)

    Ajouter une photo du film Sentiments (Les)

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Sentiments (Les)
    BA les sentiments
    Bande-annonce VF
    1823 Vues

    Listes avec le film Sentiments (Les)

    Ajouter une liste au film Sentiments (Les)
    L'infidélité est un affaire de psychologie dans un couple. L'infidélité et l'adultère sont depuis longtemps présents au cinéma. Alors que l’institution du mariage est de plus en plus fragile,...
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Sentiments (Les)
    Lenoz
    Le 12/05/2010
    10 critiques
    Un film surprenant, intelligent, séduisant.

    La première heure de film est très différente de la demi-heure qui suit. Au début, on est dans une farce. Sur un théâtre qui ressemble étrangement à la vie, ces deux couples marivaudiens s’amusent à s’aimer, à se jalouser, à se trahir. Les scènes se succèdent et annoncent l’avènement de situations comiques ou de dialogues caustiques. On est devant un spectacle où le passage d’un acte à l’autre est marqué par une chorale, elle-même mise en scène.
    On rit beaucoup, et aux éclats dans ce début de film. Les personnages, en fonction des scènes, sont soit au centre de l’action, soit en position de spectateur. Nous les regardons mais ils se regardent entre eux aussi. Quelle jolie manière de théâtraliser la vie, de fictionnaliser le quotidien de chacun. Shakespeare l’exprimait très bien dans Comme il vous plaira « Le monde entier est un théâtre, Et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. » Les quatre personnages sont-ils des enfants qui jouent à être adultes ou des adultes qui se veulent encore des enfants ? Les rôles tournent, s’inversent, s’opposent.

    Et puis tout bascule dans les dernières trente minutes. Le théâtre a fermé, les acteurs ont quitté la scène pour jouer une représentation bien moins jouissive. Le rideau s’est refermé sur nos rires et la légèreté s’est envolée pour laisser place aux regrets, aux remords, aux non-dits, pesants et douloureux. On bascule dans la vie. Du jeu, on tombe dans une réalité, commune, banale et pourtant bien tragique. Les couleurs vives deviennent fades. Les odeurs savoureuses s’évaporent lentement. Le sucré passe à l’amèr(tum)e.


     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites