L'Ecureuil rouge

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film L'Ecureuil rouge
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE

    L'Ecureuil rouge

    UTILISATEURS
    (3.85 pour 5 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1993
    PAYS:
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    L'Ecureuil rouge : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Un été sur terre
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Amants du cercle polaire (Les)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ma Ma
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Une Rencontre
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Amours &amp; préjugés
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ek Villain
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    L'Ecureuil rouge: ADN

    Emotions :
    Top Films:

    Synopsis du film L'Ecureuil rouge

    Au moment où Jota s'apprête à se suicider en se jetant à la mer d'un parapet élevé, une moto s'écrase devant lui. Il porte secours au conducteur et s'aperçoit en soulevant le casque du motard qu'il s'agit d'une jeune fille qui elle ne se souvient de rien et ignore meme jusqu'à la couleurs de ses yeux.

    Photos du film L'Ecureuil rouge

    Ajouter une photo du film L'Ecureuil rouge

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de L'Ecureuil rouge

    Listes avec le film L'Ecureuil rouge

    Ajouter une liste au film L'Ecureuil rouge

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film L'Ecureuil rouge
    Nio_Lynes
    Le 24/02/2015
    282 critiques
    Ceux qui commencent à me connaître savent qu'il y a une poignée de cinéastes que j'adore et qui se comptent sur les doigts de la main (une grosse poignée dira-t-on alors en prenant en compte que j'ai des mains à 6 ou 7 doigts !) et le cinéaste espagnol Julio Medem est de ceux là. Si j'ai déjà vu les 5/6ème de sa filmographie, je n'en ai chroniqué qu'un en ces lieux, d'ailleurs pas le plus facile d'accès. Mais L'écureuil rouge, alias La ardilla roja, même s'il agit de son deuxième film n'est pas plus facile pour autant. Il faut dire que dès Vacas, son premier film, il plaçait déjà la barre très haute en revisitant un conflit personnel entre deux familles sur 3 générations et s'en sortait avec une oeuvre déjà bardée de récompenses ! Autant dire qu'on a affaire à ce qu'on pourrait appeler un petit surdoué dans le monde du cinéma. Pour preuve une oeuvre personnelle, incroyablement riche et peaufinée de 7 films et un documentaire en près de 20 ans, autant dire que le monsieur prend son temps et que le spectateur en est récompensé : soulignons le, je n'ai pour l'instant jamais vu d'échecs dans sa filmographie et même si j'ai mes préférences et que certains films sont, subjectivement, moins forts que d'autres, quelle claque à chaque fois !


    Au vu du film et de sa thématique du désir et du jeu avec l'autre (que ressent-il ? Que pense t-il ? M'aime-t-il vraiment ? Quelle est son identité ? Qu'y a t'il derrière le masque ?), je n'ai pu m'empêcher au dernier grand film du regretté Kubrick, Eyes wide shut, chef d'oeuvre sur les relations hommes-femmes qui aurait très bien pu avoir ce film ou d'autres de Medem comme source d'inspiration cachée. J'ai cherché et Bingo ! Oui il semblerait bien que Kubrick adorait L'écureuil rouge. Venant d'un cinéaste disparu que j'adore à un autre cinéaste (vivant lui) que j'adore, n'est-ce pas le plus beau compliment qu'on puisse avoir ? L'écureuil rouge n'est pas un chef d'oeuvre mais le film d'un réalisateur qui a déjà toutes les cartes en mains et fonçait dès le film précédent à tel point qu'on aurait eu peur qu'il donne tout dès le début. Grave erreur, le monsieur a prouvé qu'il en avait sous le capot encore et encore.


    (suite avec liens bonus et captures sur le blog !)

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2015/02/19/31533950.html
    potzina
    Le 20/10/2015
    164 critiques
    Julio Medem joue avec les faux-semblants et le mensonge et nous livre une réflexion passionnante sur le couple. L'idée de départ est excellente : le couple est récent mais les amoureux sont supposés vivre ensemble depuis plusieurs années donc cette fausse intimité les conduit à se livrer l'un à l'autre sans fard mais le tout baigne dans le mensonge de Jito. Ainsi on ne sait jamais vraiment si ce qu'il dit est sincère ou n'est qu'un jeu de sa part. Très vite, on se pose les mêmes questions sur Lisa dont l'amnésie n'est peut-être qu'un moyen pour elle d'échapper à son passé.

    Site web:  http://le-bric-a-brac-de-potzina.blogspot.fr/2015/09/ecureuil-rouge-julio-medem-secretaire-steven-shainberg-critique.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites