La Couleur des sentiments

    |  87 |
    J'aime:
    UNE SIMPLE RUMEUR PEUT TOUT CHANGER - Tate Taylor adapte au cinéma le bestseller éponyme de Kathryn Stockett et réalise un drame poignant. Une journaliste écrit un roman sur la condition des femmes noires dans le Mississippi des années 60 et déclenche une révolte, symbole d'une solidarité inégalée. A la fois réjouissant et révoltant, le film est une belle leçon d'humanité.
    Affiche du film La Couleur des sentiments
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    La Couleur des sentiments

    UTILISATEURS
    (4.1 pour 555 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 26min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    La Couleur des sentiments : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film La Couleur pourpre
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Miss Daisy et son chauffeur
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Majordome
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film For colored girls
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Prix à payer (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Glory
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film La Couleur des sentiments

    Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l'écriture d'un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l'ordre établi, et d'affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement...

    Photos du film La Couleur des sentiments

    Ajouter une photo du film La Couleur des sentiments

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de La Couleur des sentiments

    Listes avec le film La Couleur des sentiments

    Ajouter une liste au film La Couleur des sentiments
    Le féminisme est est un courant de pensée visant à revaloriser la place des femmes dans la société. Il s'est particulièrement développé au cours des années 1950. La question des droits et du rôle des...
    Le cinéma américain d'aujourd'hui plonge, plus que jamais, dans les tensions graves liées au racisme, sous la forme de films historiques ou biographiques, ou d’œuvres qui abordent ce thème dur...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film La Couleur des sentiments
    filou49
    Le 13/12/2011
    148 critiques
    Malheureusement, mes a priori ne sont pas vraiment retombés à la vision des premières scènes de ce film, adapté d'un best seller, publié à la rentrée 2010 en France et précédé d'échos trés favorables : entre les coiffures et les tenues vestimentaires haut de gammes portées par ces WASP, issues de la haute bourgeoisie du Missisipi des années 60, et qui ne parlent que de soirées de charité et autres problèmes ménagers, j'ai cru me retrouver devant un épisode de Desperates Housewife, qui n'est pas forcément la série que je préfère.

    Tout m'a paru peu trop exagéré, un peu trop surfait, et les préoccupations de ces femmes me sont vite passéesLa-couleur-des-sentiments%20(6) au dessus de la tête. Et le contraste m'a dès lors semblé un peu trop radical entre l'aspect superficiel de ces femmes, et le contexte politico- racial dévellopé par l'intrigue.

    En effet, faut il le rappeller, La couleur des sentiments raconte avant tout l'histoire d'une révolte, celles des domestiques noires de ces Desperates Housewifes des années 60, qui, poussées par une jeune journaliste blanche (jouéer par l'incontournable Emma Stone que j'ai découvert ici), naïve et déboussollée par l'histoire de sa domestique personnelle (qui donnent lieu aux scènes les plus émouvantes du film), décident de raconter dans un récit, leurs humiliations et brimades quotidiennes.

    Ces scènes de témoignages sont plutôt avenantes et sensibles, mais enocre une fois, elles sont parasitées par des scènes ménagères, dont une séquence interminable autour d'une "tarte au caca" (que j'ai raconté le lendemain à mon fils de 5 ans qui, comme on peut s'en douter, l'a apprécié à sa juste valeur), pas forcément du meilleur goût. Et hélas, le contexte politique du film, avec les massacres tragiques de noirs qui se sont réellement déroulés dans la ville de Jakson à la même époque, n'est utilisé que comme toile de fond et jamais comme élement moteur de l'intrigue, comme j'aurais aimé qu'il le soit.

    Bref, ma copine avait vu juste: un film qui parle plus de fringues et de patisserie, et pas vraiment de politique _ ni de sexe non plus (mais bon, c'était pas non plus trop le propos et qui a dit que tous les hommes ne pensaient qu'à ça?), c'est incontestablement plus un film dit de "nana" que de mecs.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2011/11/10/22582461.html
    keira3
    Le 09/02/2012
    63 critiques
    A Hollywood, il est de coutume d'acheter les droits de quasiment tous les romans au cas où celui-ci serait un succès en librairie. Lorsque le livre de Kathryn Stockett est sorti, personne n'aurait pu prévoir qu'il deviendrait un best-seller (aux Etats-Unis comme en France). L'histoire de La Couleur des Sentiments (The Help) commence à Jackson, Mississippi, dans les années 60. La jeune Eugenia Phelan, Skeeter pour les intimes, rêve de devenir écrivain mais se contente pour le moment d'écrire des petits articles sans grand intérêt. Lorsqu'elle prend conscience de la difficile situation des noirs, du racisme et de l'injustice, elle se lance dans un projet d'envergure face à la bêtise et aux conventions de son monde: écrire un livre du point de vue des femmes noires domestiques en les interrogeant, les faisant se livrer et raconter leurs vies. Portée par une brochette d'actrices brillantes, l'adaptation par Tate Taylor se révèle séduisante, même pour ceux qui, comme moi, ont dévoré et adoré le livre. Le scénario, rythmé, n'a pas de temps mort, et alterne humour et drame avec finesse et bons sentiments, sans être naïf. Il y a bien quelques petits moments larmoyants qui vous feront un peu couler l'oeil mais les personnages et leurs actrices sont formidables pour maintenir un juste équilibre : Emma Stone, jeune actrice charismatique et drôle, Jessica Chastain, excellente en sosie fragile de Marilyn Monroe, Viola Davis épatante de justesse, Bryce Dallas Howard qu'on adore détester, la toujours très bien Allison Janney, la révélation Octavia Spencer et la grande Sissy Spacek. Une histoire forte qui peut paraître un peu rose-bonbon au début mais révèle par la suite la richesse de ses personnages.
    Un film dans la lignée des"feel-good movies", joli, intelligent, drôle et poignant, qui met en scène une pléiade d'actrices excellentes.

    Site web:  http://mycinekeira3.over-blog.com/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites