Secret d'Etat

    |  3 |
    J'aime:
    ENQUETE REELLE - Le producteur de Homeland, qui a aussi réalisé quelques épisodes de la série, reste dans l'ambiance politique complotiste américaine et raconte l'histoire vraie de Gary Webb, journaliste qui révéla un trafic de drogue entre le Nicaragua et la CIA des Etats-Unis. Il devient alors la cible d'un complot. Thriller politique et dramatique au suspense intense, Secret d'Etat captive par sa mise en scène précise et efficace.
    Affiche du film Secret d'Etat
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    Secret d'Etat

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.8 pour 47 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 52min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Secret d'Etat : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Le Prix du Silence
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Galindez
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Under Fire
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Jeux de pouvoir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Raisons d&#039;État
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Danger immédiat
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Secret d'Etat

    SECRET D'ÉTAT est tiré d’une histoire vraie. Gary Webb (Jeremy Renner), reporter chevronné, découvre un lien entre les services secrets américains et les cartels d’Amérique centrale.

    Une vérité incroyable se dessine : les rebelles du Nicaragua travailleraient directement avec la CIA pour introduire de la cocaïne aux Etats-Unis et l’argent résultant de ce trafic servirait à armer les milices des Contras que veulent soutenir les Etats-Unis. Pour faire exploser la vérité, Webb prend tous les risques et se rend au Nicaragua afin de soutirer des informations essentielles au baron de la drogue Norwin Meneses (Andy Garcia). Il écrit bientôt une série d’articles qui secoue l’Amérique tout entière…

    Webb devient alors une cible pour les journalistes rivaux mais aussi pour les responsables du trafic : un véritable complot se trame contre lui…

    Photos du film Secret d'Etat

    Ajouter une photo du film Secret d'Etat

    Critiques Blog du film Secret d'Etat

    LInfoToutCourt
    Le 28/11/2014
    94 critiques
    Difficile de reprocher à ce Secret d'État son manque d'information. Parfaitement documenté, le film joue la carte du réalisme qui satisfera les amateurs de la théorie du complot. Parfait dans sa première partie, le film manque malheureusement de rythme et d'émotions par la suite, malgré l'excellente interprétation de Jeremy Renner.

    Site web:  http://linfotoutcourt.com/secret-detat-journaltriste/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Secret d'Etat
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Secret d'Etat

    Ajouter une liste au film Secret d'Etat
    Si vous voulez regarder des films sur le trafic de drogue mais ne savez pas où commencer, cette liste est faite pour vous! Grâce à la liste des films sur le trafic de drogue de Cinetrafic, vous allez...
    Métaphore de la société paranoïaque, le complot est un thème régulièrement présent au cinéma que ce soit à travers des films historiques, de fiction ou même de comédie. Le complot est un ressort...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Secret d'Etat
    tinalakiller
    Le 05/08/2015
    288 critiques
    Secret d’état est sorti dans les salles françaises en fin novembre dernier dans l’indiscrétion la plus totale. Il faut dire que le titre français est un peu trop passe-partout (il faut voir le nombre de films qui s’intitule « secret de quelque chose » ou « machin d’état », forcément ça n’inspire plus au bout d’un moment). Le titre original, Kill the Messenger, a déjà bien plus de sens, surtout une fois qu’on a vu le film. En tout cas, même s’il ne s’agit évidemment pas du film du siècle, Secret d’état est pour moi un bon film qui mérite d’être vu rien que par son sujet. Je peux même dire qu’il s’agit même d’une bonne surprise vu que je n’en attendais rien. Pour écrire le scénario, le scénariste et ancien journaliste Peter Landesman s’est appuyé sur deux ouvrages : Dark Alliance de Gary Webb et Kill the Messenger: How the CIA’s Crack-cocaine Controversy Destroyed Journalist Gary Webb de Nick Schou. Ainsi, le film est tiré de l’histoire vraie de Gary Webb, un journaliste qui a publié une série d’articles nommés « Dark Alliance » à partir de 1996 dans le San Jose Mercury News. Au cours de son enquête, Webb a alors découvert le financement des contras au Nicaragua par des narcotrafiquants couverts par la CIA. Ainsi, la CIA a favorisé la distribution du crack dans les banlieues noires de Los Angeles, ce qui a provoqué une « épidémie de crack ». Cependant, cette vérité a évidemment un prix, chacun voulant se préserver, notamment son propre journal qui ne va pas avoir le courage d’assumer les articles. Suite à cette affaire, Webb démissionne du Mercury News et a délaissé le journalisme. En 2004, il est retrouvé à Sacramento avec deux balles dans la tête (mais la police dit qu’il s’agit d’un suicide : je ne suis pas forcément adepte de la théorie du complot mais il faut avouer que c’est très étrange).
    Rien que le résumé nous fait comprendre que l’affaire en elle-même est passionnante. Evidemment, le scénario a apparemment romancé le récit mais il a tout de même sur retranscrire les différents enjeux des enquêtes journalistiques de Gary Webb. Le film réussit à trouver un bon équilibre entre le thriller politique et le drame. De plus, le langage reste accessible pour ceux qui ne connaissent pas forcément cette affaire (vraiment importante et étonnamment pas si connue que ça) tout en utilisant un jargon crédible. Grâce à une mise en scène solide et un scénario plutôt efficace, Michael Cuesta, réalisateur de 12 and Holding (avec déjà Jeremy Renner au casting) et du polémique Long Island Express (L.I.E.), réussit aussi à dresser le portrait fascinant d’un homme courageux, passionné et intègre, seul contre tous et pris un tourbillon médiatique et politique. Dans le rôle principal, Jeremy Renner est vraiment impeccable et a vraiment les épaules pour tenir un tel rôle. Certains seconds rôles sont également remarquables, comme par exemple ceux tenus par Mary Elizabeth Winstead, Oliver Platt ou encore Michael Sheen. Je note tout de même quelques défauts : même si le film est captivant et parvient à tenir le spectateur en haleine, il y a tout de même quelques longueurs. Puis, on a quand même l’impression que Webb a eu de la chance de tomber sur LE sujet de l’année et se découvre un talent pour l’investigation. Il ne faut pas oublier que Webb avait déjà une solide carrière de journaliste. De plus, sa participation au reportage collectif sur le tremblement de terre de Loma Prieta lui a permis de remporter en 1990 le Prix Pulitzer avec d’autres collègues. Malgré ces maladresses, Secret d’état est un film captivant, engagé, important pour la liberté de la presse.

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2015/04/30/secret-detat/
    Fearless
    Le 02/06/2015
    28 critiques
    Secret d'état est inspiré d'une histoire vraie. Celle de Gary Webb, journaliste d'investigation américain connu pour avoir dénoncé en 1996 l'implication de la CIA dans le trafic de drogue aux États-Unis dont l'argent récolté servait à financer les contras au Nicaragua dans les années 80. L'histoire a fait grand bruit, mais a aussi vite été enterrée : Gary Webb a été totalement discrédité en 1997 et lorsque les rapports du Département de la justice et de la CIA furent dévoilés en 1998, tout a été fait pour dévier l'intérêt du public vers le Monicagate.

    Secret d'état raconte les mois d'investigation de Gary Webb avant de se concentrer sur l'après-révélation. Les articles de Gary Webb n'ont bien évidemment pas plu aux agences concernées mais surtout, ils n'ont pas plu aux autres journaux. Comment un journaliste d'un petit quotidien comme le San Jose Mercury News avait pu faire une telle découverte ? Comment un petit journal local de rien du tout pouvait les avoir devancé sur un tel scoop ? Commence alors une vraie guerre médiatique : plutôt que de creuser l'affaire, les journaux rivaux ont commencé à attaquer Webb et le San Jose Mercury News, l'accusant de ne pas avoir de preuves solides, de sources fiables, critiquant son sérieux, fouillant son passé, déformant ses propos. Si l'on s'en doutait déjà, Secret d'état vient le confirmer : le journalisme est un univers sans pitié. Et pourtant, c'est l'éthique de Webb qui était remise en cause.

    Attaqué par ses pairs, menacé par la CIA, Webb se retrouvera seul contre tous, finissant même par se mettre à dos la direction de son propre journal qui l'enverra s'occuper des faits divers dans un coin perdu de la Californie le temps que l'affaire se tasse. Elle est bien loin l'époque du Watergate, quand les journalistes du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein recevaient le soutien indéfectible de leur rédacteur en chef et que les journaux rivaux s'occupaient de couvrir l'affaire plutôt que d'attaquer les deux journalistes.

    Secret d'état a été écrit par Peter Landesman, qui a lui-même été journaliste d'investigation et à qui on doit le très bon Parkland. J'ai d'ailleurs retrouvé dans Secret d'état nombre des éléments qui m'avaient plu dans Parkland, notamment cette propension à faire bon usage des images d'archives pour osciller entre film et documentaire et à ne pas prendre parti. Peter Landesman se contente une fois de plus de raconter les faits tels qu'ils se sont déroulés, sans faire dans la surenchère, ni pousser le spectateur à compatir d'office avec Webb et donc à se retourner contre ses chefs, ses collègues, sa femme. Il nous présente le journaliste tel qu'il était : sérieux, persévérant et avide de vérité, mais aussi obstiné, imprudent et toujours prêt à prendre des risques. Bien évidemment, sa vie de famille en pâtira. Le couple finira par divorcer en 2000 et Gary Webb, dépressif depuis quelques années, sera retrouvé avec deux balles dans la tête en 2004 et une note d'adieu à côté de lui.

    Le casting impeccable vient parfaire un film déjà passionnant par son sujet et sa mise en scène. Jeremy Renner prouve une fois de plus qu'il peut jouer sur tous les registres - du super-héros sans pouvoirs au super-espion sans mémoire en passant par le journaliste intègre et plein d'humanité. À ses côtés, Mary-Elizabeth Winstead, Robert Patrick, Rosemarie DeWitt, Paz Vega, Aaron Farb, Andy Garcia et Michael Sheen, entre beaucoup d'autres.



    Site web:  https://pippaty.wordpress.com/2015/05/24/secret-detat-michael-cuesta/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites
    Debug toolbar