A la poursuite de demain

    |  9 |
    J'aime:
    LE FUTUR N'ATTEND QUE VOUS - La maison Disney s’essaie au drame futuriste dans un film baigné de l’univers des parcs Disneyland, plusieurs scènes ont d’ailleurs été tournées en Floride et en Californie. La star George Clooney y interprète un inventeur de génie, propulsé dans son enfance dans la mystérieuse contrée de Tomorrowland, avant d’en être violemment expulsé.
    Affiche du film A la poursuite de demain
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    A la poursuite de demain

    UTILISATEURS
    (3.2 pour 182 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Etats-Unis
    DUREE:
    2h 10min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    A la poursuite de demain : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Alice de l&#039;autre côté du miroir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Monde fantastique d’Oz
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Un raccourci dans le temps
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Alice au pays des merveilles
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Monde (presque) perdu (Le)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Monde de Narnia : Chapitre 2 - Le prince caspian
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film A la poursuite de demain

    Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

    Photos du film A la poursuite de demain

    Ajouter une photo du film A la poursuite de demain

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de A la poursuite de demain
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film A la poursuite de demain

    Ajouter une liste au film A la poursuite de demain
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....
    Bienvenue dans des films ouvrant la porte sur des mondes parallèles, une multitude d'univers reliés ou non au nôtre, possédant des dimensions espace-temps particulières et fonctionnant selon leurs...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film A la poursuite de demain
    DLCH
    Le 10/06/2015
    166 critiques
    Un film super long, avec des scènes franchement inattendues pour un Disney, d'autres vraiment bien foutues et des moments de pur bonheur visuel, mixés à une sorte de publicité latente pour les parcs à thèmes du groupe et autres produits phares made in States...
    Un film déroutant, très ciblé pré-ado, qui donne de l'espoir aux gamins qui se sentent à côté de la plaque et rejetés par la société (en leur disant qu'il existe un monde parallèle ? Ça serait pas un peu l'apologie de la drogue tout ça ?) dont on sort assez mitigé.
    La chronique complète ici :


    Site web:  http://www.delacritiquehysterique.com/a-la-poursuite-de-demain-de-brad-bird-via-disney-critique-et-resume-d-une-totale-mauvaise-foi
    tinalakiller
    Le 23/06/2015
    378 critiques
    A la poursuite de demain s’inspire de la section futuriste « Tomorrowland », commune aux parcs Disneyland dans le monde. Brad Bird, surtout habitué aux films d’animation (Les Indestructibles en 2004, Ratatouille en 2007), réalise ici son deuxième film de fiction (après Mission Impossible : Protocole Fantôme en 2011). Je n’attendais pas spécialement ce film mais je dois avouer que j’aimais l’idée de découvrir un film « original », c’est-à-dire qu’il ne s’agissait pas d’un remake, d’une suite ou d’un préquel. Surtout, je suis allée le voir dans le but de me divertir. Hélas, A la poursuite de demain n’est pas pour moi l’un des grands divertissements de l’année annoncé depuis des mois. Je n’ai pas forcément détesté le film, il y a des choses très louables dans ce film et on sent derrière l’implication et la sincérité de Brad Bird, qui a préféré ne pas réaliser le prochain Star Wars pour se consacrer à ce film. Mais beaucoup de choses m’ont tout de même dérangée, on va dire que j’ai trouvé le film moyen et très oubliable. Tout d’abord, je me suis tout de même beaucoup ennuyée, surtout dans la première partie du film. J’avais l’impression que le film ne démarrait jamais, le scénario aurait dû, à mon avis, recentrer certaines choses, au lieu de faire du blabla inutile (notamment le fait qu’on voit au début George Clooney et Britt Robertson présenter leur histoire, puis après il n’y a aucun retour dans cette narration mise en place). Le parallèle entre les deux personnages n’est pas très réussi, on a presque l’impression de voir deux films en un tellement que les histoires des deux personnages ont du mal à coller ensemble. Je dois avouer que j’étais à deux doigts de m’endormir au bout d’un moment (et hélas, les nombreux placements de produit ne permettent pas de nous tenir éveiller). La personne qui m’a accompagnée s’est d’ailleurs endormie tout comme d’autres personnes dans la salle, ce qui ne m’a pas du tout étonnée. J’ai d’ailleurs essayé de me mettre à la place des mômes dans la salle. On sait très bien que leur temps de concentration est assez faible, je pense que le film a dû leur paraître très long (et à mon avis pas toujours compréhensible en plus alors que les enfants font tout de même partie du public visé – malgré une lecture adulte).
    C’est dommage car la seconde partie du film est plus active et plus réussie, heureusement elle relève pour moi un peu le niveau. En effet, je dois avouer que les scènes d’action en jettent vraiment, elles sont bien calibrées, les effets spéciaux sont bluffants, les décors sont époustouflants, il y a également une dose d’humour juste comme il en faut. Ceci dit, si je peux me permettre, malgré les moyens déployer qui permettent aux spectateurs de retourner en enfance, d’être émerveillés par les images projetées (et je fais partie de ces spectateurs en question), j’ai tout de même trouvé le film un peu désuet (je parle ici dans le mauvais sens du terme). Attention, j’aime les films qui sont « vintage » ou qui rendent hommage à certaines périodes etc… Mais là, pour caricaturer mon idée, il y a un moment où j’ai l’impression que le film était arrivé un peu après la bataille, c’est assez étrange comme sensation, ça tue presque l’originalité du film. Heureusement, pour dissimuler ce sentiment, j’ai pu me rattraper sur le « message » qui est finalement à contre-courant de ce que les films « futuristes » nous proposent actuellement. Brad Bird nous présente avec honnêteté ce que nous faisons à la planète mais le pessimisme ne sauvera pas la Terre. En revanche, sans prétendre apporter de solutions concrètes, l’optimisme, l’imagination et la solidarité nous aideront à reprendre notre planète en main. Cela dit, Brad Bird confond parfois optimisme et niaiserie. La fin en est un parfait exemple : et vas-y la musique très lourdingue de Michael Giacchino (déjà que sa musique m’avait saoulée dans Jupiter Ascending) à fond les ballons en nous présentant des gens des quatre coins de la planète avec des phrases vraiment au ras des pâquerettes ! Malgré un spectacle qui ne m’a pas totalement satisfaite, le casting m’a tout de même plutôt emballé. Le duo entre George Clooney et Britt Robertson (sosie officiel de Jennifer Lawrence ?) fonctionne très bien et même si on ne le voit pas beaucoup, j’ai beaucoup apprécié voir Hugh Laurie dans le rôle du méchant. Cependant, à mon avis, la vraie bonne surprise de ce film est la jeune Raffey Cassidy, qui joue son rôle avec plus de nuances et apporte un peu d’émotion.

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2015/05/31/a-la-poursuite-de-demain/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites