Hitchcock-Truffaut

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film Hitchcock-Truffaut
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VO

    Hitchcock-Truffaut

    UTILISATEURS
    (3.35 pour 5 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,Etats-Unis
    DUREE:
    1h 19min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Hitchcock-Truffaut : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film  Edgar Morin, Chronique d&#039;un regard
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Casting Sauvage
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Michael Haneke : profession réalisateur
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Cinéma français se porte bien ?
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mr X, le cinéma de Leos Carax
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Belmondo par Belmondo
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Hitchcock-Truffaut: ADN

    Emotions : Stimulant / envie de réfléchir | Réflexion / engagé
    Top Films: Documentaire 2015
    Thématiques Milieu du cinéma

    Synopsis du film Hitchcock-Truffaut

    En 1962, Hitchcock et Truffaut s'enferment pendant une semaine à Hollywood pour mettre à jour les secrets de la mise en scène au cinéma. A partir des enregistrements de cette rencontre qui servirent à élaborer le livre mythique "Hitchcock/Truffaut", le film de Kent Jones met en image la plus grande et la plus éclairante leçon de cinéma de tous les temps, et nous plonge dans l'univers de l'auteur de Psychose, Les Oiseaux et Sueurs froides.

    Photos du film Hitchcock-Truffaut

    Ajouter une photo du film Hitchcock-Truffaut

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Hitchcock-Truffaut
    935 Vues

    Listes avec le film Hitchcock-Truffaut

    Ajouter une liste au film Hitchcock-Truffaut

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Hitchcock-Truffaut
    zglub215
    Le 06/01/2016
    37 critiques
    Le livre Hitchcock/Truffaut est un des candidats les plus sérieux au titre honorifique d’ouvrage le plus important et passionnant qui existe sur le cinéma. Le documentaire de Kent Jones qui lui est consacré, et qui lui emprunte son titre, n’avait dès lors aucune chance de lui faire le moindre fragment d’ombre ; et sa modestie, manifestée dès sa durée (1h15), est ainsi un atout à mettre à son crédit. Cette attitude humble anime l’ensemble du discours du film, que l’on peut qualifier de scolaire sans que cela doive être pris comme un commentaire désobligeant – car Hitchcock/Truffaut est pour l’essentiel mi-récitation (en mettant à profit les bandes audio des discussions entre les deux cinéastes), mi-commentaire de texte du livre culte, et cela suffit à le rendre plaisant à suivre.

    Réalisés en 1962, les entretiens mettaient un Hitchcock alors au sommet de son art (sortant de l’enchaînement Sueurs froides – Psychose – Les oiseaux) à la place du maître interviewé, et un Truffaut encore débutant (trois longs-métrages à son actif en tout et pour tout) à celle de l’élève intervieweur. Hitchcock était donc le seul sujet du livre, et il l’est logiquement encore dans le film de Kent Jones. Lorsqu’il s’écarte des échanges retranscrits dans le livre, Jones regarde un peu vers Truffaut (pour situer ce projet d’entretiens dans sa carrière), et beaucoup plus vers des réalisateurs d’aujourd’hui, américains mais aussi français (Assayas, Desplechin) et japonais (Kiyoshi Kurosawa). Avoir la part de commentaire de texte de Hitchcock/Truffaut prise en charge par Martin Scorsese, David Fincher & co. (Wes Anderson, Paul Schrader, James Gray, Richard Linklater, Peter Bogdanovich…) indique la juste valeur du projet de Kent Jones : mineur certes, mais certainement pas anecdotique.

    Entendre ces artistes parler de Hitchcock éveille l’idée qu’il est quasiment impensable pour eux – à de rares exceptions près, payées cher – d’avoir la liberté dont celui-ci a bénéficié au sein du système des studios. À vrai dire, ils sont presque plus libres à parler ici des films d’Hitchcock que dans la réalisation de leurs propres œuvres… Leur enthousiasme s’en trouve encore accru, et les voilà mués en passeurs captivants à écouter décrire et souligner, exemples à l’appui, toutes les sciences dont Hitchcock était un maître. Celle du suspense, bien évidemment, mais aussi celles de l’espace et du découpage (et la question primordiale du point de vue adopté par la caméra), de la culpabilité et de la morale, des rêves et des fantasmes, du spectacle (le recours aux stars, la prise en compte des attentes du public pour y répondre ou mieux les tromper) et de la suspension d’incrédulité, infiniment supérieure au plat réalisme.

    Hitchcock/Truffaut s’achève en accordant une grande place à Sueurs froides et Psychose, les deux chefs-d’œuvre dans lesquels la pratique de toutes ces sciences ou presque est portée à son paroxysme. Et parce qu’on ne pourrait décemment pas considérer que l’on a suffisamment entendu la parole de Scorsese, Fincher et des autres, le DVD nous offre en bonus des versions plus longues de leurs réflexions admiratives et éclairées sur Hitchcock. Aux 75 minutes du documentaire s’en ajoutent ainsi 40 nouvelles où sont intelligemment approfondies des thématiques telles que l’utilisation de l’espace, la cohabitation avec les acteurs, et où d’autres films du maître sont considérés plus longuement, donc plus près de leur juste valeur – Les enchaînés, La corde. Et ces discussions sur Hitchcock et son génie pourraient se prolonger plus longtemps encore, que l’on nous trouverait encore devant notre écran à les écouter avec délectation.

    Site web:  http://www.cine-partout-toutletemps.fr/articles/hitchcocktruffaut-de-kent-jones-usa-france-2015-8244
    BlogTheMovieFreak
    Le 13/01/2016
    19 critiques
    Présenté à Cannes en 2015, le documentaire HITCHCOK-TRUFFAUT de Kent Jones s'apparente au making-of de la semaine d'entretiens accordé par Alfred Hitchcock à François Truffaut au début des années 60. Ce dernier, alors tout jeune cinéaste, vouait une grande admiration au réalisateur de PSYCHOSE depuis plusieurs années, le défendant comme ses complices de l'époque Claude Chabrol et Jean-Luc Godard dans LES CAHIERS DU CINÉMA. Aussi étonnant que cela puisse paraître aujourd'hui, certains critiques des années 50/60 ne voyait en Hitchcock qu'un habile réalisateur pour grosses productions populaires.

    Alors qu'il sortait à peine du tournage des OISEAUX, Hitchcock reçut un courrier de Truffaut, lui proposant de revenir sur son parcours et la mise-en-place de chacun de ses films. Devant l'enthousiasme du jeune français, Sir Alfred accepta de se prêter au jeu de l'interview en huis-clos pendant plusieurs jours d'affilée. Avec l'aide de la traductrice-interprète Helen Scott, et sous l'œil expert du photographe Philippe Halsman de l'agence Magnum, les deux réalisateurs, si différents mais si proches pour leur amour du cinéma, échangèrent longuement sur les angles de caméra, les acteurs ou bien encore sur le sens d'un plan.

    (À suivre…)

    Site web:  http://wp.me/p3EDja-1KZ
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites