Dyke Hard

    J'aime:
    - Entre fantastique, roadmovie et film musical, Dyke Hard est une production venue de Suède complètement déjantée, achevée en 2014. Qui mélange, dans son lourd programme, le rock contestataire et hurlant, à des cyborgs, des fantômes, des ninjas, des motardes... Autant d'obstacles pour un groupe de musique à toute épreuve, désireux de se rendre à une compétition. Classé dans la catégorie « film queer », et réalisé par Bitte Andersson, artiste aux démarches engagées – qui fit ses classes de cinéma au sein de la compagnie Troma ! – Dyke Hard entend aussi réfléchir sur le concept de cinéma gay... Grâce à des personnages forts, et à une grosse dose de comédie trash. Sans oublier des scènes d'action, un hommage aux années 80, et au cinéma dit « bis ». Un film original, remarqué au Festival de Berlin 2015, par les Inrockuptibles notamment. Qui ont pu le comparer à un mélange entre The Rocky Horror Picture Show et un vieux nanar de super-héros, avec méchants improbables inclus.
    Affiche du film Dyke Hard
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VO

    Dyke Hard

    UTILISATEURS
    (1.5 pour 2 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Suède
    DUREE:
    1h 34min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Dyke Hard : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Postal
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Twins Effect
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Troll Hunter
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dylan Dog
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bienvenue à Zombieland
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Doghouse
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Dyke Hard

    En 1986, un groupe de rock lesbien un peu has been décide de profiter d’une compétition musicale à l’autre bout du pays pour remonter sur le devant de la scène. Durant leur road trip, ces filles délurées devront affronter des cyborgs, des fantômes, une boxeuse thaïe, des matrones tyranniques, des ninjas ou encore un gang de motardes qui ne leur voudront pas que du bien… Elles devront également faire face à l’ex-chanteuse du groupe, qui souhaite participer en solo et tente, avec l’aide d’une mystérieuse milliardaire psychopathe, de les assassiner les unes après les autres…

    Photos du film Dyke Hard

    Ajouter une photo du film Dyke Hard

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Dyke Hard
    10069 Vues

    Listes avec le film Dyke Hard

    Ajouter une liste au film Dyke Hard
    Conjuguer gags et cascades, personnages maladroits et fusillades badass, blagues et poursuites : voilà le programme des comédies d'action, souvent fondées sur des héros aux caractères contraires, et...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Dyke Hard
    Emma666
    Le 20/03/2017
    50 critiques
    Un groupe de rock lesbien sur le point de se séparer entame un road movie déjanté, avec au menu manoir hanté, un séjour en prison, sans oublier des ninjas mauves...

    Bitte Andersson avait plusieurs idées de B-Movies en tête, mais faute de temps, et de budget, elle a décidé de toutes les regrouper en un seul film dont l'histoire se déroule dans les années 80. Vive le fluo, les épaulettes, les cheveux gonflés et laqués paillettes, place à tous ces éléments qui font que cette époque est chère à mon coeur.

    Autant vous le dire tout de suite. A mon humble avis, Dyke Hard n'est franchement pas le chef-d'oeuvre dont tout le monde parle. Je ne décrie pas les choix scénaristiques à l'enchaîné plus que douteux, ni le design psychédélique du film. Non, ce que je déplore avant tout, c'est l'atroce médiocrité de l'ensemble. Les décors et les effets spéciaux sont miteux (bien au-delà des années 80), les costumes, n'en parlons pas... Vous avez sûrement vu sur Internet ce type qui adore se faire des cosplays avec des matériaux de récup et dans un timing de 3 minutes ? Et bien là, c'est le même genre de mise en scène navrante.
    Que dire des acteurs... Vous vous faites un cours-métrage entre potes beurés sur des extra-terrestres qui attaquent la Terre à coup de piou-piou vocaux des plus "économiques" et vous obtiendrez à peu de chose près le même résultat.

    J'ai eu l'impression de voir un nanar suédé, c'est pour vous dire...

    Alors que l'on décide sciemment de réaliser un film qui veut être un OVNI, à la croisée de créations cultes du genre, comme This is Spinal Tap ou le Rocky Horror Picture Show, ok, mais souvenez-vous qu'à l'origine de ces petits bijoux, il y avait au moins un élément important digne de ce nom (Rob Reiner pour le premier et Tim Curry pour le second), et du pognon. Quant à Dyke Hard, faut pas déconner. Le fait d'assumer le statut de Jem et les Hologrammes lesbiens daubesque ne va me faire rentrer dans le club des bobos culturels nostalgiques qui le porte aux nues !


    Site web:  http://lapauselecture.canalblog.com/archives/2017/03/20/35039628.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites