120 battements par minute

    |  9 |
    J'aime:
    - Ce drame à arrière-plan historique, lauréat du Grand Prix à Cannes, et acclamé par les critiques français, a été annoncé comme l'un des événements de l'année cinéma 2017 en France. Réalisé par Robin Campillo, qui signa Les Revenants (2004) – un film qui inspira la série du même nom – et Eastern Boys (2014), il retrace l'action, les assemblées et la réflexion d'Act-Up Paris, asso qui entendait parler au grand jour du sida, accusant l'Etat et les laboratoires de ne pas oeuvrer assez contre lui. Un film dramatique annoncé comme rempli de souffle, avec des scènes d'assemblée, ou d'action, à la vue de tous, et un duo central formé par Nahuel Pérez Biscayart (très remarqué dans Je suis à toi) et Arnaud Valois, décrits comme des révélations.
    Affiche du film 120 battements par minute
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    120 battements par minute

    BLOG
    UTILISATEURS
    (4.3 pour 71 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 15min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    120 battements par minute : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Eastern Boys
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Avant que j&#039;oublie
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Témoins
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Temps qui reste
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film N&#039;oublie pas que tu vas mourir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Nuits fauves (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film 120 battements par minute

    Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par Sean qui consume ses dernières forces dans l'action.

    Photos du film 120 battements par minute

    Ajouter une photo du film 120 battements par minute

    Critiques Blog du film 120 battements par minute

    LInfoToutCourt
    Le 23/08/2017
    123 critiques
    Documentaire, fiction et poésie, 120 battements par minute est tout ça à la fois. La caméra est proche des visages tandis que le phrasé des acteurs semble tout droit puiser sa source d’inspiration du quotidien. Par ces aspects de documentaire, le long-métrage de Campillo se révèle juste dans les fragments de vie qu’il dévoile. Néanmoins, le cinéaste parvient à transcender cette forme par des instants poétiques de fiction qui rappellent les films de la Nouvelle vague. Un mélange des styles qui élève 120 battements par minute jusqu’à des cimes rarement atteintes au cinéma.

    Site web:  https://linfotoutcourt.com/cannes-2017-120-battements-par-minute/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de 120 battements par minute
    20696 Vues

    Listes avec le film 120 battements par minute

    Ajouter une liste au film 120 battements par minute
    Se confronter au cinéma d'auteur revient souvent à se plonger dans des films au style reconnaissable, à la mise en scène ambitieuse, et au scénario doté d'enjeux profonds. Dans ce champ, beaucoup...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film 120 battements par minute
    le_Bison
    Le 03/09/2017
    157 critiques
    Un cœur qui bat.
    120 pulsations par minute.
    Listen to the beat,
    le son du cœur, rythme une vie, rythme une minute.
    120 battements par minute.

    Des hommes qui se battent
    pour que des cœurs continuent à battre.
    Act Up.
    Ne pas rester sur le quai de la mort et survivre.
    Parler, crier, « hainer ».
    Hurler de rage.
    Vie de militants au début des années 80.
    Faire bouger la vie, ne pas oublier les morts.
    Morts du Sida, maladie de fin de siècle.

    SILENCE = MORT

    S'engager ; Enrager ; Militer ; Lutter contre l'obscurantisme, contre le passéisme, contre les idées reçues. Aider surtout. Aider les pédés, les prostituées, les prisonniers. Aider les laissés -
    pour compte.
    Établir les comptes, compter le nombre de morts pendant que les années Mitterrand s'égrainent d'inaction. Le temps est compté, les morts aussi. Les slogans dans la rue, gay pride et action coup de poing, pour un film coup de tripes, coups de trique. Sur le cul, dans le cul. Émotion à fleur de peau, peaux malades, infections bactériennes, fongiques, parasitaires, virales...
    Crier dans la rue, contre Fabius, sang contaminé, contre les laboratoires pharmaceutiques, qui organise avec autant de rigueur et de cynisme l'obscurité de leurs essais cliniques que la pénurie de leurs médicaments, contre l'oubli.

    Des molécules pour qu'on s'encule,
    du latex pour ton gros sexe.
    ...

    Site web:  https://memoiresdebison.blogspot.fr/2017/08/listen-to-120-beat.html
    tinalakiller
    Le 18/09/2017
    378 critiques
    Impossible d’être passé à côté du chouchou du festival de Cannes 2017 (présidé par Pedro Almodovar qui souhaitait lui-même qu’il ait le prix suprême), 120 Battements par minute, certainement le grand favori de cette édition et reparti avec le Grand prix du jury. On ne va pas tourner autour du pot : je n’aurais pas gueulé s’il avait remporté la Palme (même si je défends passionnément The Square – vous aurez mon billet sur ce dernier le jour de sa sortie) et on peut comprendre la déception de certains spectateurs. Je n’étais pourtant pas tout à fait confiante en allant le voir : si j’avais apprécié le travail de Campillo en tant que scénariste (Entre les murs de Laurent Cantet), je gardais un souvenir douloureux de son premier long-métrage Les Revenants (film qui a donc inspiré la série de Canal +). Surtout je me méfie toujours un peu quand il y a justement un peu trop d’enthousiasme autour d’un film. Le titre fait référence à la house music, qui est à 124 battements par minute. Le réalisateur explique alors qu’elle accompagnait les années 1990 et surtout « c’était une musique festive et inquiète, comme la situation vécue par la communauté gay de l’époque » (source : Allocine). 120 battements par minute est un film fonctionnant sans cesse sur un rythme binaire (le titre semble avoir encore plus de sens) pour rendre le tout d’une rare densité et complexité sur différents niveaux.

    (la suite sur le blog)

    Site web:  https://tinalakiller.com/2017/09/18/120-battements-par-minute/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites